TOURISME - GRANDS ÉVÉNEMENTS

CONTEXTE ET BILAN

Bruxelles dispose d’atouts et de potentialités touristiques exceptionnels. Elle attire tout au long de l’année de nombreux visiteurs venus de Belgique et d’ailleurs. Capitale du pays, Bruxelles est en même temps capitale de l’Europe. Ce statut avantageux de « Power City » en fait également un centre international de congrès majeur. Le tourisme d’affaires y est le plus important mais Bruxelles mise aussi sur le tourisme de loisirs. Si le secteur touristique relève avant tout de la compétence de la Région bruxelloise, la Ville de Bruxelles développe plusieurs projets pour amplifier son attractivité.

 

Rapidement, Bruxelles a saisi l’intérêt d’une politique touristique ambitieuse et volontariste pour stimuler son développement économique. Depuis le début des années 2000, sous l’impulsion du Parti socialiste, une politique de soutien à l’organisation de grands événements a été mise en œuvre. Cette nouvelle dynamique permet à Bruxelles de grimper régulièrement dans le classement des destinations touristiques internationales. L’augmentation du nombre de grands événements proposés tout au long de l’année a renvoyé une image plus vivante et attirante de Bruxelles. Cela, non seulement auprès des Belges mais aussi des touristes étrangers de plus en plus nombreux à découvrir notre Ville et y revenir. Bruxelles s’est imposée comme destination privilégiée de City Trip. A titre d’exemple, Plaisirs d’Hiver attirait près de 2 millions de visiteurs en 2017. Il en a résulté l’émergence d’un secteur économique qui participe pleinement au PIB bruxellois et à l’emploi. Le Tourisme est l’un des secteurs les plus créateurs d’emploi local et non délocalisable : hôtels, cafés, restaurants, attractions et commerces, par exemple.

 

Il faut, en conséquence, renforcer l’attractivité de Bruxelles, dans son centre historique mais aussi dans ses quartiers, en valorisant son patrimoine historique et culturel, en soutenant ses petits et grands commerces, en développant l’accueil et la production d’événements à rayonnement international et aux retombées économiques conséquentes, tout en poursuivant la collaboration avec Visit. brussels, pour promouvoir l’image de marque bruxelloise.

 

Tout au long de cette législature, la Ville de Bruxelles a donc mené une politique

touristique basée sur ces cinq grands axes. La valorisation du périmètre UNESCO dans l’hyper-centre, la revitalisation et la rénovation des quartiers historiques, l’extension de l’aire piétonne, l’ouverture du Centre de la Mode et du Design (MAD Brussels), le redéploiement des musées de la Ville de Bruxelles, l’entretien du parcours BD et la création d’un parcours Street Art, l’organisation d’événements culturels et festifs tels que le Brussels Summer Festival, l’Ommegang, le Tapis de Fleurs et Bruxelles les Bains ou Plaisirs d’Hiver et les récents Feux de Laeken contribuent, parmi d’autres événements, à séduire les regards portés sur Bruxelles.

 

Outre ses institutions culturelles, la Ville compte sur son territoire de nombreux sites prestigieux : l’Atomium, le Musée des Sciences naturelles, les Musées Royaux des Beaux-Arts, les Musées du Cinquantenaire, le Musée Magritte, le MIM, le ADAM… Bruxelles accueille aussi chaque année plusieurs centaines de petits et grands événements sur son territoire alors que la demande ne cesse d’augmenter.

 

Lourdement affecté par les attentats de Paris et de Bruxelles, le secteur du tourisme a connu une baisse de fréquentation significative. Les chiffres se redressent aujourd’hui pour revenir à la normale voire dépasser les meilleurs résultats enregistrés précédemment avec, par exemple, un record du taux d’occupation suite à l’organisation du feu d’artifice du Nouvel An et des Plaisirs d’Hiver 2017.

 

Si la Ville de Bruxelles tient à développer le tourisme pour soutenir son économie, elle veut que ce rayonnement bénéficie à tous, en particulier les Bruxellois, en maintenant l’habitabilité de la ville. Pour désengorger son hyper-centre, particulièrement sollicité, la Ville mise sur la décentralisation des événements, en tourisme comme en culture, et multiplie les activités dans d’autres lieux : organisation des villages éphémères Winter Pop dans les quartiers (Haren, Laeken, Neder-Over-Heembeek, Squares) à l’occasion des Plaisirs d’Hiver, organisation du feu d’artifice du Nouvel An à Laeken, des Feux de Laeken durant l’été, ouverture du ADAM près de l’Atomium et d’un nouveau festival de cerfs-volants dans le quartier du canal.

 

La Ville ne peut se transformer en village touristique au détriment de ses habitants. Les logements airbnb, par exemple, qui se développent de manière désordonnée entraînent de nombreuses nuisances et doivent être mieux encadrés. Il faut donc procéder à une application stricte de l’ordonnance régionale en la matière et à un contrôle continu conduisant, comme nous l’avons déjà fait, à la fermeture des logements airbnb ne respectant pas la législation.

 

PROGRAMME

TOURISME /GRANDS ÉVÉNEMENTS

 

Nous proposons de :

 

Renforcer l’attractivité et développer l’événementiel

 

  • Rénover la Bourse en créant un passage public pour relier la Grand-Place aux boulevards et y installer aux étages le Belgian Beer World : une expérience autour du monde de la bière belge.

 

  • Etablir une synergie avec le futur Musée d’Art moderne et contemporain – KANAL –dans l’ancien bâtiment Citroën et l’ensemble des lieux d’art contemporain autour du canal.

 

  • Ouvrir le projet Néo au Heysel avec un pôle loisirs à destination des Bruxellois et des Touristes.

 

  • Organiser un nouveau festival de cerfs-volants le long du canal.

 

  • Maintenir les activités décentralisées de Plaisirs d’Hiver dans les quartiers durant les week-ends de décembre : le village Winter Pop.

 

  • Installer des sapins de Noël dans d’autres quartiers de Bruxelles et poursuivre le plan illumination de Noël dans les quartiers.

 

  • Reconduire les Feux de Laeken et l’organisation de grands événements sur le plateau du Heysel pour désengorger le centre-ville.

 

  • Repenser Bruxelles les Bains après 17 ans d’existence et son nécessaire déménagement suite aux travaux aux alentours du canal.

 

  • Produire des expositions afin de développer et d’exporter le savoir-faire belge.

 

  • Développer l’accueil de grands événements sportifs tels que BXL TOUR ou le Tour de France en 2019 (voir partie Sport).

 

  • Reconduire l’organisation du Nouvel An chinois dans les rues de Bruxelles ainsi que d’autres événements multiculturels.

 

  • Renforcer les liens entre culture et tourisme notamment dans l’offre muséale.

 

  • Soutenir et promouvoir les événements mettant à l’honneur les atouts de Bruxelles: Art Nouveau et Art Déco, Jazz, BD, Bière, Folklore (Ommegang), Gastronomie, Tapis de Fleurs…

 

  • Renforcer la position de Bruxelles comme ville de Street Art et ville d’art contemporain en collaboration avec les opérateurs concernés.

 

  • Encourager les tournages de films où Bruxelles est identifiable. Nous songeons, par exemple, au tournage d’un James Bond à Bruxelles…

 

  • Promouvoir les fêtes de toutes les communautés qui composent Bruxelles : Français, Chinois, Italiens, Espagnols, Marocains, Irlandais,…

 

  • Soutenir la création d’un partenariat des principaux acteurs culturels situés à proximité des boulevards du centre pour développer une politique culturelle et événementielle de qualité tant sur les boulevards du centre que dans ses alentours, tant en extérieur qu’en intérieur sur le modèle du partenariat "quartier des spectacles" de Montréal.

 

  • Soutenir le développement au sein du BME (Brussels major event) d’un pôle stratégie et prospection au côté de ses missions de conseil et d’organisation pour anticiper au mieux les changements, les tendances, les besoins et les goûts des publics bruxellois et veiller à garantir la qualité de ses services au regard du nombre croissant de missions qui lui sont confiées par la Ville pour l’organisation de grands et de petits événements.

 

  • Soutenir le développement au sein du BME (Brussels major event) d’un pôle stratégie et prospection au côté de ses missions de conseil et d’organisation pour anticiper au mieux les changements, les tendances, les besoins et les goûts des publics bruxellois et veiller à garantir la qualité de ses services au regard du nombre croissant de missions qui lui sont confiées par la Ville pour l’organisation de grands et de petits événements.

 

Favoriser le tourisme tout en garantissant la qualité de vie des Bruxellois

 

  • Encourager le développement d’un tourisme durable et écologique en partenariat avec les organisateurs de grands événements et l’Horeca.

 

  • Encourager la diversification des formes d’hébergements touristiques bruxellois afin de garantir une offre de tarifs adaptés à tous les budgets, telle que les auberges de jeunesse.

 

  • Développer un tourisme alternatif et local qui ne s’adresse plus uniquement aux touristes mais aussi aux citoyens bruxellois désireux de redécouvrir leur Ville sous un angle inédit par le biais de guides locaux issus de la diversité. Et cela afin de valoriser le riche patrimoine, le savoir-faire et la Culture de nos quartiers.

 

  • Garantir la qualité de vie des habitants en maintenant des loyers raisonnables et en contrôlant les mises en location de courte durée. Renforcer la cellule de contrôle pour ce type d’hébergements.

 

  • Instaurer des plans de mobilité spécifiques pour accompagner les grandes manifestations et communiquer largement à ce sujet.

 

  • Limiter, dans la continuité de la politique actuelle, les événements organisés sur la Grand-Place et dans l’hyper-centre.

 

Avancer vers des infrastructures encore plus qualitatives

 

  • Intégrer la politique événementielle dans l’aménagement de certains espaces publics (accueil, sécurité, installations, réductions des coûts).

 

  • Recourir aux designers et stylistes bruxellois lors de marchés publics pour la création de mobilier urbain, uniformes…

 

  • Privilégier les infrastructures légères et transparentes pour les événements organisés en espace public, en particulier dans des zones patrimoniales, afin d’assurer une meilleure intégration au sein du paysage urbain.

 

Partager une image positive de Bruxelles

 

  • Renforcer les partenariats avec Visit.brussels en matière d’événements et de communication.

 

  • Adopter, avec Visit.brussels, un plan relatif à l’image de la Ville à l’étranger (sur les foires et salons, par exemple).

 

  • Uniformiser et assurer l’installation d’indications touristiques claires permettant aux touristes de se repérer facilement dans la ville.

 

  • Entraîner les touristes hors du centre-ville à la découverte des singularités et des joyaux de nos quartiers.

 

TOURISME/

GRANDS ÉVÉNEMENTS

Adresse

Section PS de la Ville de Bruxelles

21/1 ave Van Ermengem

1020 Bruxelles

Belgique

Suivez-nous