PETITE ENFANCE

CONTEXTE ET BILAN

Le service Petite Enfance gère 35 milieux d’accueil, 29 francophones et 6 néerlandophones. Ces infrastructures offrent un total de 1 393 places et accueillent 2 330 enfants. La Ville de Bruxelles est la commune qui offre le plus de places à ses habitants et qui continue d’en créer de nouvelles.

La mission du Service est d’organiser, dans le respect de la diversité et des droits de l’enfant, un accueil de qualité pour les enfants de 0 à 3 ans qui leur permet de développer pleinement leur potentiel physique, psychique, émotionnel et social.

 

 

L’offre et la qualité du service de la petite enfance de la Ville de Bruxelles est en évolution positive constante. Ainsi, près de 519 nouvelles places ont été créées dans les milieux d’accueil de la petite enfance. Sachant que des budgets sont déjà engagés pour la création de 80 places pour la petite enfance dans les années à venir, cela représente au total 599.

 

Cet effort passe aussi par l’engagement d’un personnel en suffisance et de qualité. Durant la mandature, l’accent a été mis sur la formation et la responsabilisation. Car il est indispensable de disposer d’un personnel soutenu, compétent, reconnu et motivé pour atteindre nos objectifs. Le budget investi par la Ville dans son enseignement, la jeunesse, la petite enfance et son personnel durant ces six dernières années s’élève à près de 261 millions €, malgré le contexte d’austérité générale que nous connaissons.

 

PROGRAMME

PETITE ENFANCE

 

Nous proposons de :

 

D'augmenter le nombre de place et améliorer la qualité des infrastructures

 

La création de places permet également aux mères d’être plus actives et d’envisager une carrière professionnelle. Encore trop souvent, hélas, ce sont elles qui gardent les enfants à la maison et pâtissent du manque de places.

 

  • Finaliser le plan Crèches 12-18 : (599 nouvelles places)
  • Crèche Mutsaard
  • Crèche Wittouck
  • Crèche Tivoli
  • 2 Co-accueil Jonction
  • 2 Co-accueil Jardin-aux-Fleurs
  • Nouveau plan crèches 18-24 :
  • Crèche Botanique
  • 2 co-accueil quartier Nord
  • 2 co-accueil dans les Marolles
  • 2 co-accueil à Neder-Over-Heembeek (Ferme Den Bels)
  • Crèche quartier Louise
  • 2 crèches sur le plateau du Heysel (Néo)
  • Entretenir et rénover le bâti existant.
  • Poursuivre les investissements en matière d’économie d’énergie.
  • Poursuivre l’équipement en mobilier durable et adapté.
  • Prévoir des emplacements pour stationnement « 10 min. max. » devant les structures où le stationnement est problématique.

 

Promouvoir l’égalité des chances et lutter contre l’exclusion

 

  • Accueillir des enfants à besoins spécifiques : formation des équipes pour l’encadrement de ces enfants ainsi qu’un aménagement ad hoc.

 

  • Favoriser la création de milieux d’accueil intégrés, c’est-à-dire des services qui proposent des modes d’accueil différents.

 

  • Garantir l’accueil des enfants en situation de handicap.

 

  • Organiser des évènements (rencontres, journées de sensibilisation…) entre les familles et les professionnels du secteur afin de susciter un échange sur les expériences des familles, leurs besoins et l’adéquation des outils proposés.

 

  • Gérer conjointement les crèches et les halte-accueil situées au sein d’une même entité en veillant à assurer une qualité d’accueil équivalente (personnel, activités, repas…).

 

  • Soutenir les familles monoparentales et/ou économiquement les plus fragiles en diversifiant les types de prise en charge et d’accueil afin de rencontrer les besoins spécifiques des parents (augmenter le nombre d’accueil de type halte-accueil).

 

  • Etablir des critères plus précis définissant les situations « sociales » de manière à les rendre plus cohérentes, neutres et égales.

 

  • Déconstruire les préjugés et favoriser l’égalité des genres dès le plus jeune âge.

 

  • Poursuivre l’opération « Lire dès la naissance » pour sensibiliser les parents à l’importance de la lecture dès le plus jeune âge.

 

  • Sensibiliser à la « santé » dès le plus jeune âge avec les plus grands (comme l’importance du brossage des dents, l’alimentation…).

 

  • Préparer les enfants au passage vers l’école, activités adaptées pour les plus grands.

 

  • Apprendre une deuxième langue dès le plus jeune âge -> crèche d’immersion ou activités en néerlandais dans les crèches francophones.

 

Renforcer la qualité de l’accueil

 

  • Mettre en œuvre le nouveau projet pédagogique commun en le déclinant en
  • projet d’établissement en fonction des spécificités de chaque structure.

 

  • Evaluer la pertinence de l’organisation verticale des crèches (enfants d’âges différents dans une même section) et sur base de ces résultats décider de l’opportunité de poursuivre ou pas.

 

  • Prévoir dans chaque structure des moments d’échanges et des actions/activités avec les parents afin d’améliorer la communication et l’implication des parents.

 

  • Augmenter les échanges des bonnes pratiques avec d’autres structures, communes, villes et pays.

 

  • Créer un espace snoezelen* accessible aux enfants des crèches mais également aux enfants qui ne fréquentent aucune structure collective.

 

Accompagner un personnel compétent et motivé

 

  • Renforcer la formation continuée des puéricultrices aussi bien dans les domaines pédagogiques (lecture avec les bébés, utilisation de jeux coopératifs, accueil des enfants à besoins spécifiques…) que psychologiques (enfant « difficile », développement de l’enfant…) ou encore éthiques (égalité des genres, neutralité, non-discrimination…).

 

  • Diminuer le taux d’absentéisme par une gestion des ressources humaines positive*.

 

  • Améliorer l'accueil et l'encadrement des nouveaux membres du personnel.

 

  • Sensibiliser les pouvoirs subsidiants à l’importance de financer des postes de psychologues, psychomotriciens, pour les enfants et les familles qui ont des difficultés, et faire de la prévention.

 

  • Valoriser le métier de puériculteurs et développer les partenariats avec les écoles ou centres de formation en vue des futurs recrutements.

 

  • Nouer des partenariats avec les écoles et centres de formation pour adapter les cours en fonction des besoins et des évolutions dans les structures.

 

  • Professionnaliser le poste de direction (infirmières) en dispensant une formation, en partenariat avec l’Instruction publique, en gestion des ressources humaines, comptabilité, gestion de conflits, communication, pédagogie…

PETITE ENFANCE

Adresse

Section PS de la Ville de Bruxelles

21/1 ave Van Ermengem

1020 Bruxelles

Belgique

Suivez-nous