COMMERCE

CONTEXTE ET BILAN

L’un des acquis de la mandature 2012-2018 est la création du Schéma de développement commercial, qui a commencé par les quartiers de l’hypercentre (quartiers Saint-Jacques, Grand-Place, rue Neuve, places De Brouckère, de la Bourse, Fontainas et Anneessens). Celui-ci permet à la Ville de disposer de données essentielles pour mener une politique commerciale dynamique et efficace : un

« inventaire » cartographié des commerces présents, de la typologie de l’immobilier, l’identité des différents quartiers, et leurs besoins, cellules vides, …

 

Si la Ville de Bruxelles a fourni un effort particulier pour garantir la sécurité des grands évènements comme « Plaisirs d’Hiver », elle a également mis un point d’honneur à renforcer leur visibilité ainsi que leur attractivité. De même que le périmètre occupé par « Plaisirs d’Hiver » s’est agrandi, la zone des illuminations de fin d’année a également été étendue (rue du Marché aux Herbes, place Agora, rue de la Fourche, rue de l’Ecuyer, rue de La Madeleine, rue Antoine Dansaert). Les chiffres de fréquentation d’avant les attentats du 22 mars 2016 ont ainsi été retrouvés et même dépassés.

 

Toujours dans un but d’améliorer l’attractivité des quartiers commerçants, la Ville de Bruxelles a créé une prime à l’embellissement des façades, d’un montant allant jusqu’à 3 000 €. Un effort a également été fait pour stimuler et promouvoir les marchés, qui connaissent un réel regain de popularité. Un nouveau Marché Gourmet a même été créé sur la place du Grand Sablon, de même qu’un « Marché des marchés » sur la Grand-Place, invitant les commerçants des nombreux marchés de la Région de Bruxelles-Capitale à exposer leurs produits, La Ville de Bruxelles a aussi lancé son Parcours Food Truck pendant cette mandature.

 

L’offre commerciale de la Ville de Bruxelles a été enrichie avec l’inauguration du centre commercial Docks Bruxsel, à deux pas du pont Van Praet, en bordure du canal. Le besoin s’impose de disposer d’un outil de promotion et de réflexion en soutien à l’élaboration de politiques commerciales futures. Comme un certain vide est apparu sur le terrain après la réforme de l’agence régionale Atrium – qui a été intégrée au sein de hub.brussels – la Ville a décidé de créer l’asbl Entreprendre. brucity.

 

 

PROGRAMME

COMMERCE

 

Nous proposons de :

 

Soutenir la qualité et la diversité des commerces dans tous les quartiers de Bruxelles

 

  • Poursuivre l’élaboration des plans de développement commercial pour chacun des quartiers commerçants de la Ville, dans le but de :

 

  1. Parvenir à une réelle mixité commerciale
  2. Valoriser et accentuer l’identité et les spécificités de chaque noyau commercial
  3. Promouvoir en Belgique et à l’étranger une vision claire et attractive de la richesse et de la diversité commerciales bruxelloises

 

  • Investir dans les noyaux commerciaux afin de leur donner une nouvelle impulsion et renforcer la dynamique et la présence sur le terrain des agents de l’agence régionale Atrium (intégrée au sein de hub.brussels), notamment dans le centre et à Laeken.

 

  • Gérer, entretenir et mettre en location des locaux commerciaux appartenant à la Ville de Bruxelles (Régie foncière) et au CPAS, y compris en menant une politique de magasins éphémères – ou pop-up stores – afin de redynamiser certains quartiers connaissant des baisses d’attractivité et des cellules commerciales vides.

 

  • Acquérir de nouveaux locaux commerciaux dans le même but.

 

  • Louer des cellules commerciales vides en vue d’une sous-location sur le modèle du fonctionnement des agences immobilières sociales (AIS).

 

  • Mettre en œuvre la politique de commerce adoptée par la Ville – dont les plans de développement commercial – pour générer la mixité commerciale, développer harmonieusement les quartiers commerçants, améliorer l’attractivité de tous les quartiers commerçants et lutter contre les cellules vides.

 

  • Prospecter – également à l’étranger – de nouvelles enseignes, entre autres pour les boulevards du centre, aux abords du piétonnier et la rue Neuve, en s’appuyant sur l’agence régionale hub.brussels et les partenariats avec les acteurs privés.

 

  • Réaliser des études et recherches en matière de développement commercial pour ensuite formuler des propositions (de règlements notamment) en soutien de la politique du commerce du Collège des Bourgmestre et Echevins.

 

  • Collaborer avec les associations de commerçants et les Business Improvement Districts (lire ci-dessous) ainsi que le niveau régional (l’ancienne agence Atrium intégrée au sein de l’agence hub.brussels, Citydev, l’invest régional finance. brussels).

 

  • Renforcer et améliorer la coordination et le fonctionnement des cellules commerciales de la Ville, de la Régie foncière et du CPAS afin que la gestion de nos propres surfaces commerciales s’inscrive dans des plans généraux de développement commercial.

 

  • Promouvoir davantage la participation et la concertation avec les commerçants dans le cadre des différentes politiques qui les concernent directement.

 

  • •Simplifier la vie des commerçants en créant un guichet unique d’information et d’accompagnement pour leurs demandes de permis et autorisations nécessaires au lancement de leur activité (urbanisme, environnement, terrasse…).

 

  • Lancer, au profit des nouveaux commerçants ouvrant leur activité sur le territoire de la Ville de Bruxelles, un « welcome pack » consistant en un petit cadeau de bienvenue accompagné de brochures informatives complètes sur tous les services mis en place par tous les niveaux de pouvoir sur le territoire de la Ville de Bruxelles à leur attention (adresses et coordonnées des contacts communaux et acteurs économiques existants, ensemble des services comme les aides et financements disponibles, …).

 

  • Soutenir la diversité de l’offre commerciale de proximité dans son rôle de cohésion sociale et la desserte des populations moins mobiles (ex : les zones commerciales des rues de Wand et François Veekemans).

 

  • Organiser avec les commerçants une réelle concertation sur les différents incitants qui pourraient améliorer le dynamisme commercial, en particulier la qualité des devantures commerciales et des enseignes, l’aménagement attractif de l’espace public, l’offre de transport, la gestion des déchets et des nuisances, la sécurité, la fiscalité…

 

  • Développer une nouvelle ambition pour la rue Neuve et pour les commerces des boulevards du centre et des places De Brouckère, de la Bourse et Fontainas, ainsi que des rues Dansaert et de Flandre. L’objectif est d’en faire « The Place to Be » de Bruxelles où s’installent prioritairement les nouveaux commerces à la mode, tout en y apportant plus de mixité commerciale, et en redonnant à cette artère commerçante de prestige ses lettres de noblesse de quartier de destination, non seulement des citoyens de la Ville, mais de l’ensemble de la Région et des régions voisines.

 

  • Mettre en œuvre la nouvelle politique de stationnement privilégiant la rotation forte et donc la plus grande disponibilité du stationnement dans les rues et quartiers commerçants. Cet objectif doit être atteint en s’appuyant sur les nouvelles technologies de gestion du stationnement (bornes intelligentes permettant un stationnement fluide de 15-30 minutes pour faire son shopping et libérer ensuite la place à d’autres clients) dans l’ensemble des quartiers commerçants de la Ville de Bruxelles, à la hauteur de ses ambitions de Smart City.

 

  • Organiser des plages horaires de livraison de marchandises dans les quartiers commerçants (avant l’affluence des heures de pointe du matin et après celles du soir), tout en mutualisant les aires de livraison à l’aide d’un outil informatique (en ligne et/ou application smartphone).

 

  • Travailler avec la STIB et les autres communes bruxelloises à la création d’un service de fret de marchandises à destination des quartiers commerçants par la voie du rail, sur le modèle du service TramFret de la Ville de Paris, qui propose de transporter des marchandises d’un point à un autre avec un tramway recyclé empruntant le réseau existant.

 

  • Poursuivre, au moyen d’incitants, la rénovation des devantures commerciales.

 

  • Renforcer la lutte contre les enseignes obsolètes par des sanctions plus sévères contre les commerçants négligents qui persistent dans l’inaction.

 

  • Augmenter le nombre de places publiques permettant l’organisation de marchés, aussi bien dans les quartiers existants que pour le développement de nouveaux quartiers.

 

  • Redynamiser les marchés de la Ville (Marché aux Puces, marché de la place Bockstael, marché de la place Anneessens …) et soutenir le développement de marchés de produits Bio et/ou issus du commerce équitable.

 

  • Créer un marché couvert permanent à l’intérieur des Halles Saint-Géry, dont c’était historiquement la fonction première, à l’image de ceux existant dans les villes comme Barcelone ou Paris.

 

  • Collaborer à la redynamisation de certaines galeries commerçantes (passage Saint-Honoré et passage du Centre, galerie Bortier, galerie Ravenstein).

 

  • Poursuivre la politique de contrôles des « Night Shop » et « Phone Shop » par les services de Police et de l’Urbanisme, afin de limiter drastiquement la prolifération de ce type de commerce dans les quartiers animés et centraux.

 

  • Poursuivre et renforcer la répression des nuisances générées par les terrasses de cafés et de restaurants (bruits, mégots, etc.) en association avec la Cellule Tranquillité publique, afin d’assurer une exploitation durable de celles-ci, de maintenir et de partager un cadre de vie agréable, propice à l’habitat, même dans les quartiers centraux.

 

  • Etablir à l’intention des commerçants un guide de la sécurité reprenant l’ensemble des dispositifs existants pour prévenir les agressions et faciliter l’identification et l’interpellation des auteurs d’actes délictueux.

 

  • Assurer une bonne coordination des heures d’ouverture des secteurs HoReCa et du commerce avec les monuments, sites et lieux culturels.

COMMERCE

Adresse

Section PS de la Ville de Bruxelles

21/1 ave Van Ermengem

1020 Bruxelles

Belgique

Suivez-nous